John Muir, stupéfait de la beauté de la vallée ossaloise

Maylis Ahdemar

Maylis Adhémar est née en 1985 et réside dans les Hautes Pyrénées. Après un bac agricole et des études d’histoire, elle devient journaliste puis conçoit des ateliers d’initiation au journalisme pour les jeunes en territoires ruraux. Son premier roman, Bénie soit Sixtine (Julliard), est sorti en 2020. Son second roman, La grande ourse (Stock 2023), évoque avec une grande sensibilité la vie pastorale et la présence de l’ours.

Dans le festival

« Pastoralisme et vie sauvage : de l’enquête au roman, du roman à l’enquête (1/2) » — 07/06/24
« Extraits music’EauX » — 08/06/24

Clara Arnaud

Clara Arnaud est écrivain-voyageur et romancière. À 16 ans, elle traverse l’Europe en train, à 17 ans, elle voyage au Québec à vélo et dans l’Ouest irlandais un an plus tard, avant de rejoindre le Kirghizistan. À 21 ans elle part plusieurs mois en Chine d’où elle revient avec le récit Sur les chemins de Chine (2008), pour lequel elle reçoit de nombreux prix. Elle publie son premier roman L’orage en 2015 suivi de La Verticale du fleuve en 2021, puis Et vous passerez comme des vents fous (Actes Sud, 2023), qui rencontre un important succès.

Dans le festival

« Extraits music’EauX » — 08/06/24
« Pastoralisme et vie sauvage : de l’enquête au roman, du roman à l’enquête (2/2) » — 08/06/24

Françoise Besson

Françoise BESSON est professeure émérite de littératures de langue anglaise au département des études du monde anglophone à l’Université de Toulouse Jean-Jaurès, spécialiste du courant Nature writing et de l'écopoétique. Elle a traduit, pour les éditions MonHélios, le livre de Kev Reynolds, Marcher dans les nuages. Cinquante années dans les montagnes (2022) ; et pour les Presses Universitaires du Midi, le livre de Scott Slovic, Voyager pour penser. Engagement, retraite et responsabilité écocritique (2023)

Dans le festival

Françoise Besson – Marcher dans les nuages avec Kev Reynolds + Anne Lasserre-Vergne – La petite histoire d’Henry Russel — 17/06/22
« S'engager pour l'eau dans Voyager pour penser » de Scott Slovic, avec Françoise Besson — 07/06/24

Romain Bourbon

Romain Bourbon sillonne les Pyrénées depuis près de cinquante ans. Au-delà de sa découverte de la montagne en randonnées, il s’est intéressé depuis longtemps à cette toponymie pyrénéenne si particulière qui donne au lieu visité tout son cachet.

Dans le festival

Écrire la montagne — 04/06/23

Jamey Bradbury

Jamey Bradbury est tombée amoureuse de l'Alaska. Elle s'y est installée depuis plus de quinze ans. Elle partage aujourd’hui son temps entre l’écriture et l’engagement auprès des services sociaux qui soutiennent les peuples natifs de l’Alaska.

Dans le festival

Ouverture — 01/06/23
Ecrire au(x) féminin(s) — 03/06/23

Marie Bruneau et Bertrand Genier

Marie Bruneau et Bertrand Genier ont travaillé et enseigné ensemble autour du design, avant de se consacrer petit à petit à l’écriture et à la marche.

Dans le festival

Écrire les Pyrénées — 02/06/23

Pierre Castillou

Pierre Castillou est né à Oloron Sainte Marie. Il est sculpteur, écrivain voyageur, romancier et illustrateur. Il a publié des ouvrages liés aux chemins de l’Histoire comme Regards sur le Chemin de Compostelle (éditions Prince Negre) Chemin et Histoire cathares (éditions Pyrémonde) ; plusieurs romans, dont Sasé, village abandonné, Les frères Celhay, Les Barbelés de l’âme (éditions Monhelios) ; de nombreux livres dédiés à l’Aragon tels Les églises mozarabes, _les Ermitages du Haut-Arago_n, Guide du Haut-Aragon… Son dernier livre relate l’histoire des Sources et bains des vallées d’Aspe, Ossau, Barétous et de la Soule (éditions Monhelios).

Dans le festival

« Hydrographie, thermalisme et gestion de l’eau dans les Pyrénées à l’ère du changement climatique » — 07/06/24

Jean Cazaban

Jean Cazaban est à la tête d’un cabinet d’expertise comptable. Il consacre son temps libre à assouvir sa passion pour les Pyrénées. Montagnard accompli, il est en quête d’absolu : admirer un paysage, sentir le vent, écouter le silence, être libre.

Dans le festival

Écrire les Pyrénées — 02/06/23

Jean-Luc Coudray

Jean-Paul Crampe

Garde au Parc national des Pyrénées - aujourd'hui retraité -, Jean-Paul Crampe a œuvré toute sa carrière durant pour la réintroduction du bouquetin dans les Pyrénées, dont il est aujourd'hui le meilleur connaisseur.

Dans le festival

Le bouquetin aux Pyrénées — 03/06/23

Kathleen Dean Moore

Kathleen Dean Moore est écrivain, philosophe et naturaliste. Elle a passé son enfance dans l’Ohio et enseigne aujourd’hui la philosophie à l’université de l’Oregon, où elle donne des cours sur l'éthique environnementaliste et la philosophie de la nature.

Activement engagée dans la défense de la nature sauvage, elle est l'auteur de nombreux essais et récits encore non traduits en français, notamment Riverwalking (1996) et The Pine Island Paradox (2004), unanimement salués par la critique et le public américains. Ses récentes publications portent sur le changement climatique.

En France, les éditions Gallmeister contribuent à faire connaître ses écrits, en particulier le Petit traité de philosophie naturelle (cher à François Busnel) et Sur quoi repose le monde (sélectionné dans la catégorie Essais pour le prix du festival Écrire la nature).

Dans le festival

Ouverture — 16/06/22
Kathleen Dean Moore — 18/06/22
Balade poétique — 18/06/22

André-Jacques Dereix

Ancien grand reporteur à L’Équipe, en charge du tennis et du rallyeraid, André-Jacques Dereix a passé beaucoup de temps dans les Pyrénées sur les chemins de la HRP. Une traversée dans le sens classique Hendaye-Banyuls, une deuxième en sens inverse, et un passage en Espagne pour faire la traversée le long du GR11 de Cadaqués à Fontarabie, le tout saupoudré de diverses sorties. Il a publié aux éditions Cairn Marche et rêve (2022). Une retraite bien occupée, en attendant d’autres projets.

Dans le festival

Pierre Madelin – Carnets d’estives + André-Jacques Dereix – Marche et rêve — 17/06/22

Stéphane Dugast

Stéphane Dugast est reporter indépendant, écrivain-voyageur, membre de la Société de Géographie, et depuis 2015 le secrétaire général de la Société des Explorateurs Français et rédacteur en chef de revue Embarquements. Il collabore à différents titres de la presse magazine, dont Le Figaro Magazine, Géo, VSD ou encore Terre sauvage et réalise des films documentaires pour la télévision, dont ses Odyssées Blanches. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont récemment une biographie, Paul-Émile Victor, j’ai toujours vécu demain (Robert Laffont), ou le récit Tara, récit d’un engament pour l’Océan (Paulsen).

Dans le festival

Ouverture — 01/06/23
Le Tour, la France, les Pyrénées, la Vallée d’Ossau et Laruns à vélo : une histoire d’amour — 02/06/23
Promenade musique et nature — 03/06/23
Écrire la montagne — 04/06/23
« Corps, sport, écriture » - au lycée Louis Barthou (Pau) — 06/06/24
« Naviguer pour découvrir, naviguer pour le plaisir » — 08/06/24
« Extraits music’EauX » — 08/06/24

Jean Eimer

Journaliste, Jean Eimer a fait toute sa carrière au quotidien régional Sud Ouest. Il a traversé les Pyrénées en solitaire par le GR10 à la fin des années 80. Son intérêt porte sur la perception qu'un randonneur peut se faire d'une montagne.

Dans le festival

Écrire les Pyrénées — 02/06/23

Louis Espinassous

Louis Espinassous vit en vallée d’Ossau. Il est éducateur, berger, biologiste, et ethnologue et travaille dans l’éducation par la nature. Il a exercé pendant vingt ans la fonction de conseiller technique et pédagogique au sein du Parc National des Pyrénées. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Mémoire de terrain (Cairn, 2023) ; Pour une éducation buissonnière (Hesse Éditions, 2019) ; Pistes : Pour découvrir la nature avec les enfants (ill. Titwane) (Terre Vivante, 2018) ; Le garçon qui vivait dans un arbre (Rageot, 2004) ; Le loup, l’ours, le pastou (Milan, 1994) ainsi que de nombreux autres ouvrages.

Dans le festival

Jean-Louis Ezine

Jean-Louis Ezine est écrivain, journaliste et chroniqueur radio. Il est l’une des voix historiques du Masque et la plume, sur France Inter. Féru de cyclisme, il explore l’intimité du lien entre la plume et le vélo, « exprimé à merveille par le mot rayon ». 

Dans le festival

Le Tour, la France, les Pyrénées, la Vallée d’Ossau et Laruns à vélo : une histoire d’amour — 02/06/23
Promenade musique et nature — 03/06/23

Laurence Fleury

Laurence Fleury est journaliste et photographe freelance. « Au coin de la rue comme au bout du monde, je croise les gens dans leur quotidien, je les écoute, les raconte, capte leurs émotions. En un mot, je me fais témoin », dit–elle.

Dans le festival

Pyrénéisme d’hier et d’aujourd’hui — 03/06/23

Marie Hélène Fraïssé

Marie Hélène Fraïssé a créé le magazine L’Échappée Belle. Écrivaine, grand reporter et productrice radio à France Culture, elle a rencontrée de nombreuses communautés en terre américaine : les Navajos, les Haida, les Sioux, les Afro-américains, les Cadjins, les Latinos…

Dans le festival

Ouverture — 01/06/23
Promenade musique et nature — 03/06/23

Alexis Jenni

Alexis Jenni, né à Lyon en 1963, a grandi dans le Bugey, entre montagnes, lacs et forêts. Agrégé de sciences naturelles, il a enseigné dans un lycée de Lyon. Il reçoit le prix Goncourt 2011 pour son premier roman publié, L’Art français de la guerre (Gallimard). Il a depuis publié romans et essais. J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond (Paulsen, 2021) est sa première biographie, consacrée à un John Muir... que vous apercevrez comme petit personnage récurrent dans nos pages, si vous y prêtez bien attention.

Dans le festival

Alexis Jenni – J’aurais pu devenir millionnaire, j’ai choisi d’être vagabond — 17/06/22
Balade poétique — 18/06/22

Juliette Lacroix

Juliette Lacroix est violoncelliste, musicienne, pédagogue et membre de la compagnie "L'Oiseau Tonnerre". Formée dans les conservatoires de Poitiers, Reims et Bordeaux, elle obtient son DE en 2009. De formation classique, engagée dans diverses performances mêlant théâtre, poésie, danses ou dessin. Elle a écrit la musique du court-métrage « La formule du baiser » de Thomas Bardinet, et elle co-signe la musique du documentaire « The way back » aux côtés d’Hussein Rassim et Ersoj Kasimov. Elle se produit actuellement dans deux ciné-concerts « Egged On By Music » avec Cinemaximiliaan et « UNKINO » d’Étienne Claire. Enfin, elle est active au sein de plusieurs spectacles, mêlant musique, théâtre, dance et poésie avec la compagnie Blopinterjection.

Dans le festival

Olivier Lafaye

Olivier LAFAYE est historien amateur, écrivain, et trésorier de l'association Écrire la Nature. Il a été en charge du développement international de deux grands groupes français. Il a récemment publié un ouvrage sur Les Béarnais de San Francisco (Cairn, 2019) et prépare un autre ouvrage sur l'aviation française et chinoise.

Dans le festival

Olivier Lafaye – Les Béarnais de San Francisco — 18/06/22

Zoé Lamazou

Zoé Lamazou est journaliste et écrivaine-voyageuse. D’origine béarnaise par son père, le navigateur et peintre Titouan Lamazou, elle a vécu à Tahiti avec sa mère, l’écrivaine Karine Huet. Après un riche parcours débuté dans une école de cirque, poursuivi à Sciences Po, elle a arpenté le monde, de l’Océanie de son enfance à l’Alaska. Elle a publié ses articles et reportages dans Le Monde diplomatique, XXI etc. Ses documentaires (dernièrement La Solitude de l’Écuyère) la conduisent « au bout du monde ou au coin de la rue ». Elle a cosigné récemment avec Titouan Lamazou Escales en Polynésie (Au vent des îles, 2021).

Dans le festival

« Peuples d’eaux » — 06/06/24
« Extraits music’EauX » — 08/06/24

Mathilde Lamothe

est docteur en ethnologie, chercheuse associée au laboratoire ITEM (Université de Pau) et consultante en patrimoine culturel. Ses recherches portent sur le patrimoine culturel immatériel et vivant.

Dans le festival

Mathilde Lamothe – Las bonas èrbas : usages de la flore et médecine populaire dans les Pyrénées — 19/06/22

Anne Lasserre-Vergne

Anne Lasserre-Vergne, docteur ès lettres, a consacré plusieurs livres aux Pyrénées. Dans son dernier ouvrage Petite Histoire d’Henry Russell, montagnard des Pyrénées (éditions Cairn,2021), elle s’intéresse à un monument du pyrénéisme, Henry Russel, qui a profondément influencé son arrière-grand-oncle, le glaciologue et limnologue Ludovic Gaurier

Dans le festival

Françoise Besson – Marcher dans les nuages avec Kev Reynolds + Anne Lasserre-Vergne – La petite histoire d’Henry Russel — 17/06/22

Yan Lespoux

Yan Lespoux est né en 1977. Il a grandi dans le Médoc. Il enseigne l’occitan à l’université Paul Valéry Montpellier 3. Il anime régulièrement des débats d’auteurs dans des festivals, et organise des rencontres avec Olivier Pène et Hervé Le Corre à la Librairie La machine à lire à Bordeaux. Il collabore à diverses revues (Marianne, Alibi, Sang Froid, 813) pour lesquelles il chronique des romans noirs. Et il a également créé un blog : www.encoredunoir.com, devenu une référence dans l’univers du polar. Presqu’îles est son premier recueil de nouvelles. Il est publié aux éditions Agullo.

Dans le festival

Balade poétique — 18/06/22
Yan Lespoux – Presqu’îles — 19/06/22

Pierre Madelin

Pierre Madelin, auteur et traducteur, a grandi à Cuba et à Paris. Il vit et travaille à San Cristobal de las Casas, au Mexique. Il est notamment l’auteur de Après le capitalisme et Faut-il en finir avec la civilisation ? Primitivisme et effondrement (Ecosociété). Il présentera ses Carnets d'Estives. Des Alpes au Chiapas (Wildproject, 2022).

Il est également le traducteur de nombreux essais de référence en humanités écologiques (Arn Naess, Aldo Léopold, Tim Ingold...)

Dans le festival

Pierre Madelin – Carnets d’estives + André-Jacques Dereix – Marche et rêve — 17/06/22
Balade poétique — 18/06/22

Pierre-Nicolas Marquès

Pierre-Nicolas Marques est un auteur bordelais de 28 ans. Alias « MotsduMarquis » sur les réseaux sociaux, il se balade dans les rues de la Belle-Endormie afin d'y propager sa poésie. Passionné par la course de vélo et amoureux du Tour de France, qu'il nomme son « Soleil de Juillet », cet ancien coureur amateur raconte à travers son livre intitulé « Mémoire en roue libre » son voyage à vélo à travers les Pyrénées en mai 2021 afin de lever des fonds pour la fondation Recherche Alzheimer.
Il est impossible pour lui de dissocier la poésie du vélo, tous deux indispensables à sa vie. Comme il le dit si bien lui-même : "La poésie est partout autour de nous, dans nos faits et gestes du quotidien. Il suffit d'être attentif à nous mêmes, aux autres et à notre environnement."

Dans le festival

« Corps, sport, écriture » - au lycée Louis Barthou (Pau) — 06/06/24

Claude Miqueu

Claude Miqueu est docteur en droit public, ancien député–maire de Vic Bigorre, membre du Comité National de l’Eau et chargé de mission auprès du président du comité de bassin et de l’Agence de l’eau Adour-Garonne. Il a publié ses mémoires d’acteur public, chez Cairn, sous le titre Engagements (2020) et vient de publier Le Lac du Gabas dans le bassin de l’Adour (France Libris, mars 2024), qui relate toutes les problématiques que rencontre la gestion d’un espace naturel à l’échelle territoriale, à l’ère du changement climatique.

Dans le festival

« Hydrographie, thermalisme et gestion de l’eau dans les Pyrénées à l’ère du changement climatique » — 07/06/24

Nick Neely

Nick Neely est écrivain et professeur au département de Creative Studies de l’Université de Californie à Santa Barbara. Il est titulaire d’un master en littérature et environnement de l’Université de Reno (Nevada) et diplômé de l’Université de Columbia en nonfiction et poésie.

Il a été lauréat du PEN Northwest’s Boyden Wilderness Writing Residency de l’Université de Californie à Berkeley et a remporté plusieurs récompenses dans le domaine journalistique.

Son premier ouvrage, Coast Range, a été finaliste du prix John Burroughs de l’histoire naturelle. Son dernier ouvrage, Alta California, récit de son treck de 12 semaines de San Diego à San Francisco sur les traces de la première expédition espagnole en Californie est devenu un best-seller Outre-Atlantique.

Dans le festival

Ouverture — 16/06/22
Balade poétique — 18/06/22
Nick Neely – Marcher pour redécouvrir la Haute Californie — 18/06/22

Lina Nordquist

Chercheuse en biologie, Lina Nordquist est également membre du parlement suédois. Éclectique, elle a fait ses débuts littéraires avec le roman Hunger, paru en août 2021. Elle a remporté en 2022 le prix du livre de l'année pour la faim.

Dans le festival

Ecrire au(x) féminin(s) — 03/06/23
Promenade musique et nature — 03/06/23

Laurent Nédélec

Ingénieur agronome de formation, il travaille sur le suivi des derniers ours des Pyrénées pour le compte de l'ONCFS et du Parc national des Pyrénées dans les années 1990. En 1997 il devient garde des parcs nationaux, tout d'abord à Port-Cros puis au parc national des Pyrénées où il exerce actuellement.
Parallèlement il pratique la photographie de Nature, et collabore à divers magazines tels que Terre Sauvage, Pyrénées Magazine, Nat'images... Il est co-auteur de 3 ouvrages dont "Pyrénées, montagnes sauvages" (Editions Hesse) et "Plumes de cimes" avec G. Ortet (Déclic éditions) et du documentaire Les Pyrénées secrètes (Bellota Films, Arte, 2023, avec A.Deluze et G.Ortet)

Dans le festival

"Les Pyrénées secrètes" (2023), en présence de L.Nédélec — 08/06/24

Simon Parcot

Professeur de philosophie et écrivain, Simon Parcot est l’auteur d’un carnet de voyage poétisé qui retrace une partie de son pèlerinage sur Compostelle, Revenir de l’Hiver (auto-édité). Le bord du monde est vertical (2022) est son premier roman

Dans le festival

Arpenter la Nature — 02/06/23

Olivier Poivre d’Arvor

Olivier Poivre d’Arvor est Président du musée national de la marine depuis 2014, et ambassadeur de France pour les pôles et les enjeux maritimes depuis décembre 2020. Il est l’Envoyé spécial du Président de la République pour la conférence Océan des Nations Unies. Ecrivain et diplomate, il a exercé dans de nombreux pays, a été directeur de France Culture, et a occupé de nombreuses fonc-tions dans le domaine culturel avant d’être nommé ambassadeur de France en Tunisie de 2016 à 2020. Il vient de publier chez Stock Deux étés par an.

Dans le festival

« Préserver l’eau, étudier l’eau, écrire l’eau » — 06/06/24
« Extraits music’EauX » — 08/06/24

Régine Péhau-Gerbet

Régine Péhau-Gerbet est historienne et écrivaine. Elle a écrit un ouvrage sur la ligne Pau-Canfranc, Le Transpyrénéen en vallée d’Aspe une construction et des hommes (Monhélios, 2013) puis un roman La Maîtresse des Forges (Monhélios, 2017). L’Aventure hydroélectrique du gave d’Aspe est son plus récent ouvrage. Olivier Poivre d’Arvor est président du musée national de la marine depuis 2014, il a été nommé ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes en décembre 2020. Écrivain et diplomate, il a exercé dans de nombreux pays, a été directeur de France Culture, et a occupé de nombreuses fonctions dans le domaine culturel avant d’être nommé ambassadeur de France en Tunisie de 2016 à 2020.

Dans le festival

« Hydrographie, thermalisme et gestion de l’eau dans les Pyrénées à l’ère du changement climatique » — 07/06/24

Karine Sancerry

Karine Sancerry, née en 1975, a exercé pendant 11 ans la profession de graphiste à Toulouse avant de se consacrer à partir de 2010 à sa passion artistique : la peinture. Elle expérimente alors la couleur et l’abstraction, allant au plus proche de la matière, par souci du vivant. En 2019 elle expose « Échographie en milieu Bajau » (Indonésie) puis « Anima marin », sélectionné au Festival Traverse Vidéo de Toulouse. Son travail porte actuellement sur les cours d’eau, bassins, rivières, lacs dans l’espace naturel de la forêt domaniale de la montagne noire, dans le Tarn.

Dans le festival

« Peuples d’eaux » — 06/06/24
« Extraits music’EauX » — 08/06/24

Juliette Serrad

Dans le festival

« L’indiscipline de l’Eau » — 08/06/24

Guillaume Sire

Guillaume Sire est écrivain et enseignant à l’université Toulouse-Capitole. Son précédent roman, Avant la longue flamme rouge, a été distingué par de nombreux prix littéraires, notamment le prix Orange du livre. Les Contreforts (Calmann-Levy, 2021) a également été salué par la critique.

Dans le festival

Guillaume Sire – Les contreforts — 18/06/22

Scott Slovic

Scott Slovic est professeur de littérature, environnement et société à l’University de l’Idaho. Pionnier de l’écocritique, considéré comme l’un des meilleurs spécialistes mondiaux du Nature Writing américain, il a créé les cycles d’enseignement "Semester in the Wild" de son université, il est co-fondateur de l'ASLE (Association for the Study of Literature and Environment) dans les années 90. Son ouvrage Going away to think paru en 2008 aux Presses Universitaires de Nevada vient d’être traduit par Françoise Besson (Université Toulouse Jean-Jaurès).

Dans le festival

Ouverture — 16/06/22
Scott Slovic – Voyager pour penser — 17/06/22
Balade poétique — 18/06/22
Nick Neely – Marcher pour redécouvrir la Haute Californie — 18/06/22
« S'engager pour l'eau dans Voyager pour penser » de Scott Slovic, avec Françoise Besson — 07/06/24

Marie-Pierre Tellechea

Marie-Pierre Tellechea est danseuse, performeuse et membre de la compagnie "L'Oiseau Tonnerre". Elle propose un univers visuel riche de ses diverses expériences en danse (énergétique, d’expression contemporaine, yoga, BMC, Buto). Son travail, associé à ses recherches sur le mouvement et les éléments naturels, donne à sa danse une dimension humaniste et spirituelle. Sa prédilection pour le milieu aquatique, donne une direction nouvelle en termes de création dans des espaces naturels.

Dans le festival

« L’indiscipline de l’Eau » — 08/06/24

Jean-Claude Teyssier

Jean-Claude Teyssier est le fondateur de la compagnie « l’Oiseau Tonnerre » (nom lié à son expérience amérindienne, avec le peuple Haïda en particulier). Depuis 20 ans, il explore les voies de la « parole », de l’écriture théâtrale à l’expression orale du conteur, en passant par la poésie contemporaine et les haïkus. Formé aux arts de la scène par l’atelier des « Explos » à Pau (1989), il a joué entre autres : Molière, Réza, Métayer, Visniec. En parallèle, il découvre le monde du conte ; il crée « Contes hantez-moi » (1992) ; participe à de nombreux spectacles et tournée (en Colombie Britannique principalement).Depuis quelques années, il poursuit un partenariat artistique avec l'écriture du poète et écrivain Zéno Bianu.

Dans le festival

« L’indiscipline de l’Eau » — 08/06/24

Thomas Vennin

Thomas Vennin est collaborateur de Montagnes Magazine et l’auteur de La Dent du Piment (Paulsen Guérin, 2019), Les Hallucinés (Paulsen Guérin, 2020) et Autour du Sommet des Dieux (Paulsen Guérin, 2021).

Dans le festival

Écrire la montagne — 04/06/23

Fanny Wallendorf

Fanny Wallendorf a traduit des textes de Raymond Carver, des lettres de Neal Cassady ainsi que de deux romans de Phillip Quinn Morris (Finitude). L'Appel (Finitude), son premier roman paru en 2019, a reçu le Prix Jules Rimet

Dans le festival

Ecrire au(x) féminin(s) — 03/06/23
Promenade musique et nature — 03/06/23

Adam Weymouth

Adam Weymouth est journaliste et globe-trotter britannique qui s’intéresse tout particulièrement aux conséquences du réchauffement climatique et à la dégradation de l’environnement. Ses articles ont notamment été publiés dans The Guardian et The Atlantic. En 2018, il a été consacré « Jeune écrivain de l’année » par le Sunday Times, et en 2019 son livre Les Rois du Yukon a été couronné « Meilleur Livre de l’année » par Lonely Planet » (Albin Michel). Pour cet ouvrage, il a obtenu en 2023 le Prix Essai du Festival « Écrire la nature ». Il prépare un ouvrage sur le loup dans les forêts européennes.

Dans le festival

« Peuples d’eaux » — 06/06/24
« Extraits music’EauX » — 08/06/24