John Muir, stupéfait de la beauté de la vallée ossaloise

Bureau

Cédric BAYLOCQ SASSOUBRE, président, directeur de la programmation

Il a grandi dans le quartier populaire de Bacalan à Bordeaux, avec des racines familiales qui plongent dans l'Ossau pastoral (bergers, éleveurs, commerçants), où il revient régulièrement. Anthropologue, par la grâce d'une rencontre avec feu le professeur (à l'UPPA puis à Bordeaux) Pierre Bidart, originaire de Saint-Etienne de Baïgorry (64), Cédric a été boursier sur critères sociaux du CROUS (2000-2005), allocataire de recherche de l'école doctorale des sciences humaines de Bordeaux (2006-2009), visiting fellow à l'ISIM de l'Université de Leyde (Pays-Bas) en 2007, chargé de cours à l'IRTS (Talence) et à l'Institut Saint Dominique (Bordeaux) entre 2009 et 2010, avant de partir pour le Maroc où il a été boursier arabisant du ministère de l'Europe et des affaires étrangères (2010-2011). Pendant ses études il a été secrétaire de rédaction au service des sports du quotidien régional Sud-Ouest et pigiste à "la locale" puis à "la générale". A l'issue de sa thèse il devient chercheur postdoctorant au Centre Jacques Berque pour les études en sciences humaines et sociales à Rabat (2011-2013), puis professeur assistant en université (2013-2015) dans le même pays. Il a ensuite été appelé à mettre en place un fond consacré à la recherche en sciences humaines au sein d'une administration centrale (Paris, 2015-2019), puis conseiller au Quai d'Orsay (2019-2021), avant de poursuivre dans le champ de l'ingénierie et de la valorisation de la recherche en sciences humaines. Il est également chargé d'enseignement à l'Institut Catholique de Paris (ISTR-Théologicum) depuis 2020. Rugbyman amateur de 6 à 38 ans, il entraine des équipes jeunes (U19, U14) franciliennes depuis 2018. Il a conçu le projet du festival lors d'une randonnée à Arriutort en 2019, accompagné d'un ouvrage de John Muir, obtenu l'accord de principe de Robert Casadebaig, maire de Laruns et rédigé l'ingénierie du projet en 2020, créé l'association Ecrire la Nature et démarché les premiers partenaires en 2021 en compagnie d'Olivier Lafaye (voir ci-dessous), puis lancé la première édition du festival éponyme en juin 2022.

Flore CAPDETREY, vice-présidente

Professeure agrégée de lettres modernes, ancienne élève de l’Ecole normale Supérieure de la rue d’Ulm, détachée du Secondaire, elle enseigne à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) depuis l’année 2000. Ses travaux de recherche l’ont amenée à s’intéresser à la littérature romanesque du XVIIIe siècle, tandis que sa charge d’enseignement l’a conduite à se spécialiser en linguistique et en stylistique françaises. La responsabilité pédagogique récente de la licence de Lettres modernes, et la rencontre avec le festival Ecrire la nature, se sont conjuguées pour lui donner envie de se lancer dans l’aventure du bénévolat, et de proposer à l’UPPA un projet de partenariat avec le Festival, qu’elle conçoit comme une magnifique opportunité d’intéresser les étudiants de Lettres au champ du nature writing, mais aussi de les initier au montage de projets culturels, et de leur faire rencontrer auteurs, libraires, éditeurs et bibliothécaires, tous acteurs du métier du livre, ainsi que de se familiariser avec les institutions culturelles locales, départementales, régionales et nationales. En outre le thème du festival se conjugue avec des projets de recherche nationaux et internationaux sur l'environnement dans lesquels est engagée son université.

Françoise BESSON, co-directrice de la programmation, trésorière adjointe, traductrice

Professeure émérite de littératures de langue anglaise à l'Université de Toulouse 2-Jean Jaurès, ses recherches portent initialement sur la relation entre littérature et écologie et entre paysage et écriture dans la littérature britannique, amérindienne (dans l'œuvre de N. Scott Momaday principalement) et canadienne et en particulier dans la littérature de voyage. Elle a publié Ecology and Literatures in English. Writing to Save the Planet (Cambridge Scholars Publishing, 2019, 2020 pour l’édition paperback) et a co-dirigé Reading Cats and Dogs: Companion Animals in World Literature avec Scott Slovic, Zelia Bora et Marianne Marroum (Lexington, 2021). Elle a aussi publié Le Paysage pyrénéen dans la littérature de voyage et l’iconographie britanniques au dix-neuvième siècle (2000) et Pyrénées romanesques Pyrénées poétiques dans le regard britannique: XIXème siècle (2000) et dirigé plusieurs ouvrages collectifs. Elle a été directrice éditoriale de la revue Caliban de 2011 à 2019 et présidente de la SELVA (Société d'Etude de la Littérature de Voyage Anglophone) de 2015 à 2019. Plus récemment elle a traduit l’ouvrage de Kev Reynolds, Marcher dans les nuages. Cinquante années dans les montagnes* (Monhélios, 2022) et celui de Scott Slovic Voyager pour penser. Engagement, retraite et responsabilité écocritique (PUM, 2023). Elle est également l'auteur de plusieurs recueils de poèmes parmi lesquels La rivière qui éteindra le monde en feu. Ecopoèmes* (2020), de contes et nouvelles et co-auteur avec Madeleine Besson, sa mère, de plusieurs ouvrages d'histoire régionale. Elle est membre de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettes de Toulouse.

Jean-Michel LANOT, secrétaire général adjoint

Il est enseignant depuis 15 ans au lycée des métiers de la Montagne d'Oloron Sainte Marie, en gestion des milieux naturels et faune sauvage, après avoir été CPE et chargé de cours à l'UPPA et à l'école supérieure de commerce (master développement durable). Il est passionné de montagne, de faune sauvage et de voyages, durant lesquels un ouvrage de nature writing est toujours dans ses bagages. Il partage cette passion, dans une perspective pédagogique, avec ses élèves, et les prépare chaque année avec la rencontre d'un auteur invité dans le cadre du festival.

Olivier LAFAYE, trésorier

Olivier Lafaye est historien amateur, écrivain, et trésorier de l'association Écrire la Nature. Il a étudié à Louis Barthou (Pau), avant d'entreprendre des études d'histoire à Bordeaux, puis à la San Francisco State University. Après une expérience de conseiller parlementaire, et un passage par la Harvard Business School, il a été en charge du développement international de deux grands groupes français de la fin des années 80 au début des années 2020. Il a récemment publié un ouvrage sur Les Béarnais de San Francisco (Cairn, 2019, trad. ang. 2024) et plus récemment Lettres au ciel (JPO Editions, 2023), un témoignage de l’histoire de l'aviation dans la première partie du XXe siècle, notamment à partir d'archives familiales inédites. Il a accompagné le président de l'association dès le début de l'année 2022 pour aller récolter les premiers fonds afin de lancer la première édition du festival.

Bénévoles

Didier LACOUETTE

Ancien collaborateur d'architecte, ex élève du lycée Louis Barthou, engagé de longue date dans le tissu associatif de la Vallée d'Ossau, ce fin connaisseur du Béarn du Haut Ossau jusqu'à Pau est le responsable de la logistique pour le festival depuis la première édition; relation avec les acteurs locaux, impressions, recherche des prestataires, négociation des prix, pose des banderoles, affichages, aspects logistiques divers, installation des espaces et de la communication du festival les jours J... rien ne lui échappe.

Laura LOUVEAU

Laura est étudiante en Lettres Modernes à l'université de Pau et des Pays de l'Adour. Habituée depuis son plus jeune âge à parcourir les Pyrénées en famille, c'est après le confinement qu'elle découvre plus amplement la randonnée et conjugue contemplation de la nature, lecture et études de littérature. Ce festival est aussi pour elle l'occasion de transmettre des valeurs qui lui sont chères; humanités, environnement, nature et culture pyrénéennes.

Nessa GARRIGOU

Actuellement étudiante en Licence de Lettres Modernes à l'UPPA, la lecture et l'écriture sont ses passions depuis ses premières années d'école. Après deux ans de prépa littéraire au lycée Louis Barthou de Pau, où les montagnes constituaient un simple horizon depuis le boulevard des Pyrénées, et faute de temps, elle a enfin pu commencer à emprunter les sentiers pyrénéens à partir de sa troisième année de licence. Ces nouvelles expériences, de la randonnée au ski en passant par le canoë et le paddle, ont été une révélation et lui ont fait prendre conscience à quel point l'on pouvait être déconnecté de la nature, dans le monde de plus en plus digitalisé de sa génération. Ecrire la Nature constitue donc l'opportunité de poursuivre ce cheminement, tout en l'alliant à ses études de lettres.

Hugo LEBRUN

Hugo habite dans les Hautes-Pyrénées. Il est étudiant en deuxième année de licence PPPE (Parcours Préparatoire au Professorat des Écoles), au lycée Louis Barthou de Pau et à l'UPPA. Passionné depuis son plus jeune âge par l'enseignement, l'histoire et la lecture, qui sont des héritages familiaux, il écrit des poèmes sur divers sujets, et travaille actuellement à l'élaboration de livres pour enfants, qu'il aimerait faire éditer prochainement. Son engagement dans l'équipe d'Ecrire la Nature est donc un prolongement opportun de ses centres d'intérêts.

Et aussi

Quentin GUILLON est journaliste et sportif, journaliste sportif... et plus encore. Il a été en charge de la communication du festival des première et deuxième éditions (juin 2022 et 2023). Il a animé quelques rencontres et rédigé de nombreux comptes-rendus, disponibles sur le site. Passionné par le sport depuis la Coupe du Monde 1998, il est attiré par le journalisme à la suite de son stage de 3e au sein de la rédaction du Courrier de l’Ouest (Niort). Il débute à 18 ans en tant que correspondant local pour le même quotidien. Il mène ensuite de front études (licence infocom) et athlétisme à haut niveau (pôle espoir de Talence) à Bordeaux en 2010. Il a pigé dans le même temps pour le quotidien Sud-Ouest, puis pour le magazine web et papier VO2 Run à partir de la fin 2012. Il a notamment couvert de grandes manifestations internationales (championnats du Monde 2015 à Pékin et championnats du Monde 2017 à Londres, marathons de Paris, Ironman de Nice) et réalisé de multiples sujets et dossiers thématiques (dopage, entraînement, ultratrail, sport et insertion sociale, sujets “historiques”...). Curieux de nature et lecteur invétéré, il intègre en 2017 la formation digitale Street School, à Paris. Il collabore pour Le Monde Diplomatique, L’Equipe, Sud-Ouest, Ouest-France ou encore Sport et Vie. Journaliste-voyageur, il a sillonné le Royaume-Uni, entre octobre 2021 et janvier 2022 sur près de 9 000 kilomètres. Son premier livre, paru en 2023 est une enquête sur la résilience alimentaire et la possibilité d’un autre modèle (De la terre à l’assiette – réponses aux menaces sur la sécurité alimentaire, Impacts Editions).

Marianne LASSUS est la libraire de La Curieuse librairie troquet à Arudy (64), où elle organise régulièrement des rencontres avec des écrivains de la région ou d'ailleurs. Docteure en histoire, avec une thèse sur l'histoire du ministère de la jeunesse et des sports, elle est depuis la première édition (juin 2022) la libraire du festival (commande des ouvrages, installation des stands, vente, dédicaces...) et a exercé le fonction de secrétaire générale de l'association de décembre 2021 à avril 2023.